Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma ville / Enseignement / Maternel - Primaire non communal / Actualités / Belge est leur nom de famille
Actions sur le document

Belge est leur nom de famille

Depuis l’année scolaire 1991-1992, l’école fondamentale libre Saint-Joseph de Neufchâteau et la vrije basisschool Scharrel de Minderhout, province d’Anvers, vivent une démarche fructueuse d’échange linguistique entre leurs élèves de 6ème année primaire. Le roi a participé au 25ème anniversaire de cet événement.

Accueilli par la gouverneure de la province d’Anvers, la bourgmestre de Minderhout, le président du Fonds Prince Philippe et le directeur de la vrije bassischool, le roi a rencontré les enseignants et s’est vu présenter la méthode «Hocus-lotus», soit l’apprentissage d’une seconde langue dès l’enseignement maternel.

nom de famille belge

Le souverain s’est rendu dans cinq classes. Il a assisté aux ateliers linguistiques concernant 86 élèves et leurs enseignants. Vivement intéressé par les activités proposées, il a salué la spontanéité des enfants pour communiquer dans une autre langue. Dans la salle de sport de l’école les élèves ont entonné l’hymne bilingue de leur échange, offert des cadeaux et partagé le gâteau d’anniversaire.

Plus que l’école, une famille

Ce jumelage se déroule en deux temps, espacés de deux mois. 

Pendant les cinq jours de la « classe-accueil », les familles des élèves chestrolais hébergent leurs correspondants néerlandophones. Au programme, ateliers bilingues, visite de la ville de Neufchâteau, activités sportives, journée-découverte de la région, repas-rencontre avec les parents. Après les heures de classe, chaque élève néerlandophone vit au rythme de sa famille d’accueil. 

Deux mois plus tard, pendant les cinq jours de la « classe-visite », les petits Chestrolais se retrouvent au sein de l’école et des familles de Minderhout.

roi ecole