Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office du tourisme / Découvrir / Découvrir la Ville / Villages / Chapelle de Semel
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Chapelle de Semel

La chapelle de la famille Toussaint

Bienvenue ! Entrez, entrez, abritez-vous contre la pluie, contre le vent, contre le soleil brûlant… Venez déguster votre pique-nique ou savourer un moment  de calme, tout simplement.       
Installez-vous confortablement sur l’un des coussins mis à votre disposition, prenez le temps de regarder autour de vous, et… écoutez, nous avons une histoire à vous raconter.


Au commencement

Il y a longtemps…           
Ainsi commencent les histoires vraies, celles que l’on raconte sans les avoir inventées. Quelque part en 1906, Marie-Hortense sentait venir les premières douleurs. Ce signal lui était connu puisqu’elle avait déjà eu cinq enfants. Elle s’apprêtait donc à mettre au monde le numéro Six. Mais Jean-Baptiste, son mari, n’était pas rassuré. C’est que Marie-Hortense avait déjà 44 ans et… le numéro six en réalité paraissait bien être également un numéro sept ! Tout cela n’était pas sans risque… Très vite, Jean-Baptiste fit une prière : « Si tout se passe bien, je ferai bâtir une chapelle ! »  Jean et Madeleine vinrent au monde, c’étaient des enfants sains et Marie-Hortense reprit ses forces rapidement. Jean-Baptiste tint promesse : deux ans plus tard, la petite chapelle fut construite.


Les jumeaux, Jean et Madeleine

Regardez, sur le mur de gauche comme celui de droite, parmi les animaux représentés, certains sont en duo. Cela fait référence à l’histoire des jumeaux.
Au-dessus de l’autel, observez l’arbre de vie : deux papillons s’échappent de deux mains imaginaires. C’est une autre référence à l’histoire de Jean et Madeleine.
Enfin, une troisième évocation, ce sont les textes que l’on retrouve ici et là  sur les carreaux. Vous y découvrirez le phénomène particulier aux jumeaux : ils ont leur petit monde à eux, fait de fantaisie et construit avec leur propre imaginaire. Si l’on regarde bien, on le retrouve aussi sur les murs.


Une centaine de carreaux, et des centaines d’histoires singulières

En janvier 2021, via différents réseaux, un appel fut lancé aux habitants des environs afin de les inviter à concevoir et réaliser leur carreau personnel dans le but d’aménager l’intérieur de la chapelle. C’est que la petite chapelle se trouvait dans un état déplorable. Durant des années, on l’avait pillée et vandalisée. Et, bien que les héritiers Toussaint aient fait de leur mieux pour l’entretenir, l’âge de la petite chapelle et les intempéries ont aggravé la situation du modeste bâtiment.                
Il était temps de tenter autre chose pour la sauvegarder.          
Plus de cent personnes enthousiastes et le double de mains se sont mises au travail en réalisant un ou plusieurs carreaux avec pour thème : la vie rurale à travers les saisons.     
Observez autour de vous. Retrouvez la diversité du paysage, les vallées, les collines,... Sur l’un des murs, vous découvrirez les bois et la vie en forêt, sur l’autre, vous reconnaîtrez divers aspects de la vie au village. Regardez… là, le vent se lève, l’automne s’annonce. Et les grues de passage au-dessus du village, peut-être iront-elles se reposer au bord du lac à la nuit tombée…les voyez-vous ? Ooh ! Le facteur semble bien joyeux aujourd’hui, c’est qu’il porte la bonne nouvelle d’une naissance à venir. Mais derrière leurs rideaux, les commères se préparent déjà à mettre sel ou du piment sur tout ce qui se passe au village. Faites maintenant connaissance avec le monde minuscule des insectes, ou avec le macrocosmos, son ciel étoilé, ses planètes et ses satellites. Laissez-vous emporter par la force de l’imagination des jumeaux qui jouent. Trouvez le serpent dans son lac, le troll avec son œil unique et la licorne qui s’est échappée. Laissez votre fantaisie s’évader et inventez vous-même les histoires derrière les petites scènes reprises sur les carreaux.


Une idée saugrenue ?

Restaurer une chapelle privée avec la participation des habitants, et en même temps vouloir lui donner une touche artistique.          
L’initiative est venue de l’Asbl RURALternatif. Par une hivernale soirée enneigée, les membres  de cette Asbl se sont présentés chez l’un des frères Toussaint (cultivateurs à Libramont) afin de lui proposer l’idée qu’ils avaient en tête : et si l’on pouvait réaménager cette centenaire pour en faire une halte culturelle ouverte aux gens de tous horizons, … et si l’on pouvait en faire un endroit où les gens viennent se reposer, apprécier la quiétude, s’abriter ou même se recueillir… ? Les frères Toussaint ayant donné leur accord, la chapelle fut mise à la disposition de l’Asbl.              
Et c’est ainsi que la petite chapelle de Semel prit un sens nouveau, parée de deux petits coussins confortables, de plus d’une centaine de carreaux…et d’autant d'histoires singulières.


L’ange et la guerre

La diversité des participants était grande !         
Mêlant le très jeune public aux personnes ayant déjà un certain nombre d’années sur le compteur, des gens à l’éducation scolaire stricte et des rêveurs à l’imaginaire nomade, des cartésiens et d’autres au sens artistique  développé …Il est vrai que, malgré le thème commun, les résultats créés étaient très divers…mais n’est-ce pas là justement le reflet de la diversité de cette région ? Diversité de penser et de façons de vivre.  
« Mais comment allez-vous combiner tout cela d’une manière harmonieuse ?! » En effet, comment associer la violence de la guerre et l’appel d’un ange ?  Comment réunir un jeune adepte de motocross avec le silence de la forêt ? Et comment relier spiritualité …et la réalité quotidienne de deux chats obèses ? Telle était la question cruciale que les gens nous posaient régulièrement.

La réponse était évidente : rassembler ce petit monde contre les murs d’une menue chapelle et regarder.     
Regardez… cette diversité ne forme-t-elle pas une unité harmonieuse ?

 

Merci à vous, visiteurs de passage, et bonne continuation sur votre route !

 

Remerciements tout particuliers :

Aux frères Toussaint    
Pour leur confiance dans ce projet et la mise à disposition de la chapelle.

À l’Asbl RURALternatif 
Et plus spécialement :  
Christophe Vangoethem (initiateur et force motrice du projet)              
Ingrid Schreyers (pour la partie artistique : l’impulsion et l’accompagnement)
Estelle Westerkamp et Hélène Gheysens (pour la réalisation pratique et leur soutien)

À l’EFT Form’Action de Neufchâteau    
Pour les travaux de restauration

Au Parc Naturel Haute Sûre Forêt d’Anlier        
Pour le panneau d’information

À TOUS LES PARTICIPANTS ENTHOUSIASTES…POUR AVOIR CRU EN CE PROJET !

Actions sur le document